19/11/2011

.








- Il est arrivé une chose
- lumineuse ?
- plus qu’elle n’aurait dû être
- bleue ?
- jusqu'au travers des paupières
- cette chose...
- surcroît d'une autre chose, abreuvée
- à la veine de son dédoublement
- et de l'impossibilité de son retour
- nous ne l'avions pas vue avant...
- il nous eu fallu être simultanément à la cime de ses deux pôles
- nous n'étions qu'une île plantée sur son abîme
- épuisant l'inépuisable
- resserrant toujours plus au centre les vivants
- tout ce qui rampe, marche ou vole autour du pressentiment
- d'un passage
- bordé de buissons blancs
- nous ?
- nous aussi, invoquant l'ellipse de ses éloignements
- chacun de ses mouvements
- retournant et retournant encore la terre à rebours de son étendue
- son absence ?
- l'absence n'est que le résidu de ce qui a disparu, l'épine dorsale de ce retournement vers l'inconnu
- sa bonté nous laisse à demeure dans l’arrêt du crâne
- gouttes de temps, nuages; qui descendent à l'aiguë de tous les épuisements à être
- pesanteur qui à cet instant est chose la plus haute,
car dans le vêtement de l'instinct, une dernière brûlure se fait au nerf
- lumineuse ?
- plus qu’elle n’aurait dû être
- bleue ?
- jusqu'au travers des paupières



------------- ------- -------------
Niemand
http://www.niemand-chaufour.com/


florian Gerbaud /Bats & Swallows

http://www.florian-gerbaud.com/