06/12/2011

.


















- ils courent, comment peuvent-ils courir ?
- aux survivants, l’épouvante des bêtes
- creusant leur cercle au sillon d’un millier de pattes
- comme nous, ils n’ont que le temps pour fuir
- l’étreinte vaste d’un seuil anatomique
- alors, la terre s’ouvrira d’avoir été un monde
- et ce sera fini
- oui non
- ailleurs, très loin, nous remplissions le vide sous les montagnes
- la conscience n’avait pas encore d’esprit
- seulement l’innombrable de ses yeux éteints
- et le spasme protozoaire d’une distance à néant de l’être
- avant
- avant
- le polyèdre du crâne originel
- boîte fendue de l'oeil nu, mise au monde et séparée du sort
- fait au corps
- cette porte qui se cherche une terre pour ne pas avoir à être
- est la chambre à durée,
à portée d’ombre de quelques autres enfants blessés qu’on eût déjà fusillés

- s’ils n’avaient été magnétiquement reliés au premier coup de hache

------------- ------- -------------
Niemand
http://www.niemand-chaufour.com/


florian Gerbaud /Bats & Swallows

http://www.florian-gerbaud.com/